Pages

samedi 13 avril 2019

Un autre nid de faucon pèlerin en bordure du canal Lachine!

Publié le 13 avril 2019; modifié le 15 avril pour préciser les endroits utilisés par les faucons.

Les nids de faucon pèlerin de l'Échangeur Turcot ont été réduits en poussière ces derniers mois mais j'ai découvert ces derniers jours qu'il y a un autre nid en bordure du canal Lachine, possiblement déjà utilisé l'an dernier. Fait troublant: le mâle est bagué uniquement à la patte gauche, comme Algo, le mâle qui nichait à l'Échangeur Turcot.  La femelle est non baguée.

Faucon pèlerin au nid présumé

La femelle ne quitte pratiquement pas les environs du nid et le mâle lui apporte régulièrement des proies. Le nid pourrait déjà contenir un ou plusieurs œufs mais la couvaison ne semblait pas avoir commencé le 11 avril, la femelle ayant passé 1 heure au bord de la plateforme à attendre l'arrivée du mâle (les faucons commencent à couver généralement à partir du 3ième œuf).  En 4 visites je n'ai observé qu'un seul accouplement, sur la plateforme du nid, le 12 avril. Ces 2 faucons semblent particulièrement bavards.

Le nid

Le nid est situé dans Pointe-Saint-Charles au 1555 rue Saint-Patrick dans un ancien silo reconverti en centre d'escalade intérieure (l'entreprise AllezUp).


Dans la photo ci-dessus, les lettres A à F désignent des endroits utilisés par les faucons:
  • Le nid est en A;
  • B, C, D et F désignent des perchoirs;
  • E (une fenêtre condamnée) est utilisé comme garde-manger et pour manger/préparer les proies;
  • F est un autre endroit utilisé pour préparer une proie et/ou manger.
Vu depuis la rue Saint-Patrick, l'édifice peut se décomposer en 10 formes géométriques qui pourraient faciliter la référence à d'autres endroits utilisés par les faucons:
  • F1: parallélépipède vertical, extrémité sud-ouest de l'édifice;
  • F2 et F3: 2 cylindres verticaux;  
  • F4: parallélépipède incliné qui relie les parties sud-ouest et nord-est de l'édifice;
  • F5: parallélépipède horizontal qui ressemble à un container;
  • F6: parallélépipède vertical;
  • F7 et F8: 2 cylindres verticaux;
  • F9: parallélépipède horizontal posé sur le sommet des cylindres F7 et F8;
  • F10: bâtiment moderne.

L'édifice du 1751 rue Richardson est utilisé comme poste de surveillance.
Le mâle sur un ornement du 1751 Richardson, 7 avril 2019

Ce nid est situé à 3,6kms de l'Échangeur Turcot et à 1,6kms du nid de la Tour de la Bourse.


Les faucons

Le mâle

Le mâle est bagué uniquement à la patte gauche. 
Mâle photographié le 7 avril au 1751 rue Richardson

Ce mâle est donc bagué comme Algo, le mâle qui nichait à l'Échangeur Turcot depuis 2012. Se pourrait-il qu'il s'agisse de lui? Ces temps-ci Algo brille par son absence auprès de Polly, sa compagne depuis le début (ces 2 faucons sont nés à quelques d'heures d'intervalle dans le nichoir de l'Université de Montréal en 2009): une seule apparition d'Algo a jusqu'à présent été documentée à l'église River's Edge où il avait niché l'an dernier, le matin du 7 avril (photos par Marcel Perez) . Cette nidification 2018 avait commencé exceptionnellement tard, avec une ponte en mai.

 

La femelle

Elle n'est pas baguée.


Femelle photographiée le 12 avril sur l'édifice AllezUp

En particulier cette femelle n'est pas Polly.

La femelle en train de vocaliser



Les témoignages

C'est le signalement sur eBird par Lyne Pelletier le 1er avril d'un faucon pèlerin qui criait depuis le toit du 1751 Richardson qui m'a amené à cet endroit. Le temps que je puisse me libérer, un 2ième signalement était apparu, le 4 novembre, d'un faucon pèlerin qui a survolé AllezUp.

Le 12 avril, 5 personnes m'ont abordés qui étaient toutes au courant de la présence des faucons pèlerins. J'ai notamment parlé avec un gestionnaire du 1751 Richardson qui m'a dit que:
  • Un couple de faucon pèlerin était présent déjà l'année dernière;
  • Les 2 faucons étaient aperçus perchés sur les ornements de l'édifice jusqu'à récemment, mais depuis quelques temps la femelle n'y vient plus.
  • Des carcasses de pigeon et de goéland ont été trouvées sur le toit de l'édifice;
  • Une diminution du nombre de pigeons a été constatée;
  • L'exterminateur chargé d'éradiquer la vermine dans cet édifice a été informé de la présence des faucons pèlerins, avec comme consigne de ne pas utiliser de produits susceptibles d'affecter les faucons.
Plus tard alors que j'observais depuis la rue de Condé, une voiture s'est arrêtée à ma hauteur et le conducteur m'a demandé si j'observais les faucons pèlerins. Quand j'ai répondu oui il est sorti de la voiture et il a commencé à me parler d'eux. D'après lui les faucons nichaient déjà à cet endroit l'an dernier et il y aurait même eu des bébés à en juger par les cris quand un parent arrivait avec de la nourriture. Il n'a cependant pas vu de fauconneaux puisqu'il est parti en congé parental peu après.

Quelques observations

7 avril: première visite 

Peu après être descendu du bus à 16h30, j'ai entendu un faucon pèlerin que j'ai localisé sur l'édifice de AllezUp au point A.
À plusieurs reprises par la suite j'ai entendu 2 faucons discuter, en plus de voir un faucon s'envoler du secteur du nid.  À 17h55 un faucon a quitté l'édifice d'Allez Up et allé se percher sur l'édifice du 1751 Richardson. À 18h26 il a appelé. Il s'est envolé à 18h34 et s'est éloigné dans l'axe de la rue St-Patrick vers l'ouest. 5 minutes plus tard je le vois repasser en vol dans l'autre sens  avec une proie dans les serres. Quand il est passé devant le nid, la femelle s'est mise à vocaliser. Le mâle a préparé la proie au perchoir F (extrémité nord-est de l'édifice) puis l'a apportée à 18h45 à la femelle.

11 avril: livraison du repas après le coucher du soleil

À 18h46 la femelle est apparue sur le bord de la plateforme et a appelé. Ce n'est qu'une heure plus tard, 10 minutes après le coucher du soleil, que le mâle est arrivé avec le repas. La femelle s'est emparée de l'offrande et l'a apportée au perchoir F. Le mâle a disparu, probablement au nid.  À 20h le mâle est réapparu sur le bord et a appelé. La femelle a continué de manger jusqu'à 20h14 avant de rejoindre le mâle près du nid, à en juger par la discussion qui provenait de cet endroit.

12 avril 11h32: accouplement

La femelle appelait depuis un certain temps. Le mâle était perché au perchoir D. Il s'est soudain envolé à 11h32, a rejoint la plateforme du nid et s'est accouplé puis est retourné à son perchoir.

12 avril 11h42: repas du mâle

Le mâle a fait un petit saut du perchoir D pour se retrouver sur le bord de fenêtre juste en-dessous (point E). Une proie était manifestement stockée à cet endroit. Il en a mangé une partie avant de ranger le reste.


La femelle a mangé au même endroit à partir de 14h30.


 






mardi 9 avril 2019

Le retour de Polly et Algo à l'église River's Edge

L'an dernier Algo et Polly, les faucons pèlerins de l'Échangeur Turcot, avaient déménagé à l'église River's Edge pour y pondre leurs œufs. Malheureusement la nidification avait échoué.  Cette année la présence d'un nouveau mâle auprès de Polly à l'Échangeur Turcot  soulevait des questions sur le sort d'Algo - et indirectement sur l'utilisation ou non de l'église River's Edge comme lieu de nidification. Or dans les derniers 8 jours, Polly a été aperçue à 3 reprises visitant le nid et Algo 1 fois,et plusieurs observations ont été rapportées de 1 ou 2 faucons. Ces observations permettent maintenant d'espérer une nouvelle saison de nidification à River's Edge.

Polly le 2 avril devant l'entrée du nid

Cet article présente d'abord par ordre chronologique les observations appuyées par des photos ou des vidéos. Les autres observations, toutes aussi importantes puisque certaines mentionnent la présence de 2 oiseaux simultanément, sont regroupées dans la dernière section.

Pour les nouvelles récentes sur Algo et Polly, vous êtes invités à consulter le groupe Facebook "Polly, Algo, Turcot & River's Edge".

 

Visite de Polly le mardi 2 avril

Après avoir rejeté les avances du nouveau mâle (Mr. X) à l'arrière du Complexe Dompark près de l'Échangeur Turcot, Polly s'est envolée à 9h53 en direction approximativement du Centre Gadbois. Après avoir attendu en vain son retour, j'ai quitté à 10h27 pour l'église River's Edge.

Depuis le bus qui m'amenait au métro Vendôme j'ai remarqué ce qui semblait être une petite cheminée à une drôle de place sur le toit d'un édifice du CUSM (partie nord-est de l'hôpital). Intrigué, je suis revenu en arrière à pied après avoir débarqué au métro Vendôme et j'ai alors pu constater qu'il s'agissait d'un faucon pèlerin. Bagué à la patte droite uniquement, comme Polly (et comme Mr. X, cependant on croit deviner l'absence de griffe sur la patte droite sur certaines photos, ce qui suggère qu'il s'agit en fait de Polly).

Faucon pèlerin bagué à la patte droite uniquement sur un toit du CUSM

Le faucon s'est envolé à 11h55 et a décrit des cercles entre le boulevard de Maisonneuve et la rue Sherbrooke, au nord-est du métro Vendôme, donc relativement loin de l'église River's Edge. Après l'avoir perdu de vue, je me suis rendu à l'église River's Edge.

Je suis arrivé à l'église River's Edge vers 12h15. Aucun faucon n'était visible. J'attendais le bus pour me rendre à l'Oratoire Saint-Joseph quand j'ai aperçu un oiseau filer derrière une maison. J'ai attendu qu'il réapparaisse. L'oiseau a viré et j'ai alors pu constater que c'était un faucon. Le faucon est revenu vers l'église et à travers les arbres je l'ai vu se poser près du nid.
La photo ci-dessus a été prise à 12h37. Le faucon est resté devant l'entrée du nid jusqu'à 13h20, moment où il s'est envolé.

La vidéo ci-dessous montre que le faucon est bagué à la patte droite uniquement et on ne voit aucune griffe à cette patte: il s'agit donc de Polly.
D'autres photos prises au CUSM et à l'église River's Edge sont accessibles ici.

 

Visite de Polly le matin du vendredi 5 avril

Je suis arrivé à l'église River's Edge vers 9h35. À 9h42 j'entends des vocalises de faucon pèlerin. J'étais alors dans le parc près de l'avenue Girouard. Je n'ai rien vu sur l'église depuis mon point de vue alors je suis allé sur l'avenue Marcil inspecter l'autre façade: rien non plus. J'ai alors surveillé l'entrée du nid.  À 9h48 j'ai vu émerger un faucon pèlerin. Ce faucon s'est envolé à 9h58, a traversé le parc et l'avenue Girouard puis a viré en direction de l'Échangeur Turcot. Le ralenti à la fin de la vidéo ci-dessous permet d'identifier le faucon comme étant Polly (bague à la patte droite seulement, absence de griffe à la patte droite).


À 10h02 un faucon émerillon  s'est perché en criant sur la croix de l'église. Il y est resté pendant 6 minutes en criant par intermittence. À 10h08 une corneille l'a fait partir.
Faucon émerillon

Le froid (ou plus exactement le fait que je m'étais habillé trop légèrement) m'a amené à quitter à 10h30. D'autres photos sont accessibles ici.

 

Visite de Polly l'après-midi du vendredi 5 avril

J'étais de retour devant l'église River's Edge à 15h35. À 16h09 je vois arriver, de la direction de l'Échangeur Turcot, un faucon pèlerin qui s'est perché à l'entrée du nid. Il a quitté à 16h46 après avoir passé une douzaine de minutes à l'intérieur de l'église (le reste du temps il était sur le seuil). Il s'est envolé plus ou moins dans l'axe de l'avenue Marcil et a viré pour s'aligner approximativement avec la rue Sherbrooke, vers l'ouest. J'ai quitté vers 17h40.



 

Observation d'Algo le dimanche 7 avril 

Marcel et Danielle Perez sont arrivés à 10h près de l'église River's Edge. 15 minutes plus tard ils ont entendu des vocalisations.  Puis un faucon pèlerin - identifié plus tard comme étant Algo - est sorti du nid et s'est envolé en direction de l'Échangeur Turcot puis du CUSM. Après être allés jeter un coup d’œil au CUSM ils sont revenus à River's Edge avant de quitter à 10h57. La photo suivante a été prise par Marcel Perez alors qu'Algo quittait l'église, toute une capture!

Algo quittant le nid (crédit: Marcel Perez)
Le récit détaillé et d'autres photos se trouvent dans cette publication Facebook.

 

Autres observations

Jeudi 28 mars 

Le 28 mars une résidente qui a de bonnes connaissances ornithologiques m'informe qu'elle a observé vers 8h30 un faucon dans un érable puis sur le toit de l'école et qui regardait vers le parc et l'église. Le faucon semblait être un pèlerin mais les mauvaises conditions d'observation l’empêchaient d'en être certaine.

Lundi 1er avril

Le 1er avril entre 16h et 17h, une autre résidente observe depuis chez elle un faucon perché sur l'église au coin sud-est et un autre faucon qui volait autour de l'église. Des appels ont été entendus qui semblaient venir du faucon sur l'église. Le faucon en vol s'est perché à un certain moment sur l'église au même niveau que l'autre, ce qui a permis de constater qu'ils appartenaient à la même espèce. Sans ce détail, l'observation aurait pu correspondre à un faucon émerillon tentant d'intimider un faucon pèlerin (voir l'observation du 5 avril au matin)  mais il semble bien que ce sont 2 faucons pèlerins qui ont été observés ce jour-là.

Dimanche 7 avril

En commentaire de la publication Facebook de l'observation des Perez Bich Quan Do rapporte l'observation suivante: à 14h50 elle entend des vocalises (déjà entendues mais plus faiblement à 14h30) puis un faucon pèlerin qui semble être Polly surgit de l'église ou de derrière l'église, vire et vient se poser sur un ornement de l'église. Le faucon s'envole à 14h54, suivi quelques secondes plus tard d'un autre faucon qui provenait de l'église ou de derrière l'église.

vendredi 29 mars 2019

Accouplement à l'Échangeur Turcot dimanche 24 mars, nouveau mâle!

Cet article a été publié le 1er avril 2019 

En me rendant à l'Échangeur Turcot de bon matin ce jour-là, mon objectif était de tenter d'obtenir de l'information sur l'endroit où Polly, la femelle faucon pèlerin de l'Échangeur Turcot, passait la journée. Compte tenu qu'une tentative similaire par Christian Fritschi une semaine plus tôt avait échoué avec aucun faucon observé, mes attentes étaient plutôt faibles. C'est donc avec une immense surprise que j'ai assisté à un accouplement puis à l'apparition d'un nouveau mâle!

Cet article est une version plus longue de la publication Facebook publiée le soir même.


6h25 - 8h06: Polly commence sa journée

À 6h25 j'ai trouvé Polly à l'endroit où je pense qu'elle passe la nuit, à l'arrière du complexe Dompark (cet endroit est visible depuis la rue Galt Crescent). À 6h58 elle a fait un court vol qui l'a amené un peu plus haut, sur le toit du parallélépipède blanc (probablement une cage d'escalier ajoutée à l'ancienne usine, je  référerai à cet endroit par "structure blanche" par la suite).

À 7h47 elle s'est couchée. Polly est blessée à la patte droite depuis son enfance et a vraisemblablement compensé en surutilisant sa patte gauche, toujours est-il que le perchage lui semble pénible: depuis environ un an on la voit souvent couchée.  À 7h58  elle s'est redressée, s'est secouée puis s'est aussitôt recouchée.




8h07: accouplement!

À 8h06 elle s'est envolée en direction du canal en passant par le flanc est du complexe Dompark. Je m’apprêtais à la suivre quand j'ai entendu les cris caractéristiques d'un accouplement. L'accouplement a eu lieu sur le bord du toit du complexe Dompark, côté Est. Comme j'étais situé près du pied de l'édifice, je n'ai pu voir que les ailes du mâle qui battaient et qu'il restait un faucon quand celui-ci a quitté.

Cet accouplement est venu comme une totale surprise puisque rien dans le comportement de Polly n'avait indiqué qu'un second faucon était présent. Et dans la mesure où mon objectif  était de déterminer la direction de départ de Polly je suis resté près d'elle, donc je n'avais pas pu repérer l'autre faucon.

L'accouplement est survenu très rapidement après le départ de Polly de l'arrière du complexe Dompark, ce qui soulève plusieurs questions: Polly savait-elle qu'un mâle était présent? Se pourrait-il qu'elle était aussi surprise que moi par l'accouplement? Depuis quand le mâle était-il présent? Se connaissaient-ils?

8h08 - 8h23

Après l'accouplement, les 2 faucons se sont retrouvés sur le toit. Je me suis dirigé vers le pont du canal en pensant avoir une meilleure vue mais c'était une très mauvaise idée puisque je me suis retrouvé avec le soleil levant en pleine face... Je suis alors retourné vers l'arrière du complexe Dompark en passant par la rue de l'Église. Les observations qui suivent sont fragmentaires puisque je suis en train de me déplacer.

À 8h11 un faucon était en vol alors qu'un autre était perché sur le coin Est du toit. Ce dernier avait disparu à 8h14 mais un faucon était de nouveau en vol à ce moment.

À 8h15 je remarque un faucon sur un nouveau perchoir: une sortie d'air sur la façade qui donne sur la rue de l'Église.



On entend des vocalises à 8h17. Le faucon disparait de ce perchoir à 8h18 et un faucon se perche sur le bord du toit à l'arrière de Dompark (un autre nouveau perchoir).

Il s'est envolé à 8h19.

8h23 - 8h30: un nouveau mâle

À 8h23, de retour à l'arrière de l'ancienne usine, je retrouve Polly perchée sur la sortie d'air.

À 8h28 le mâle arrive et se perche sur le bord du toit. Il est bagué à la patte droite uniquement, comme Polly mais contrairement à elle il a encore ses griffes.

Le nouveau mâle


Le nouveau mâle


Il s'envole à 8h29 et se perche... sur le bord d'une fenêtre!




Il y est resté pendant une trentaine de secondes avant de s'envoler vers le canal par le flanc nord-est. Il a manifestement fait le tour du bâtiment puisque j'ai assisté quelques instants plus tard à un autre passage. Cette fois il a semblé continuer vers le nord-est.


8h40: retour fracassant du mâle et tentative d'accouplement

À 8h40 le mâle est revenu en trombe de la direction nord-est, passant entre les branches d'un arbre, soulevant les protestations d'une corneille qui y était occupée à casser des branches pour son nid (je l'ai vu partir quelques instants plus tard avec une petite branche dans le bec). Le mâle s'est perché brièvement sur la structure blanche avant de tenter un accouplement sur Polly, toujours perchée sur sa sortie d'air. Polly n'a pas coopéré et le mâle est revenu se percher sur la structure blanche. Il s'est envolé à 8h46 vers le canal en passant par le flanc nord-est du complexe Dompark.



9h13 - 9h37: retour du mâle

Le mâle est revenu à 9h13 et s'est perché sur la structure blanche.



Vers 9h18 il s'est avancé jusqu'au coin, devant ainsi visible de Polly. Polly s'est alors mise à l'appeler doucement (à aucun moment durant cette matinée je n'ai entendu de vocalisation qui pourrait suggérer que Polly considérait le mâle comme indésirable). À 9h37 Polly a rejoint la structure où se trouvait le mâle mais celui-ci a préféré quitter.

Polly à la place qu'occupait le mâle quelques instants plus tôt



9h37 - 10h28: Polly quasiment invisible sur la structure blanche

De 9h37 à 10h28, Polly était par intermittence couchée sur le sommet de la structure blanche et elle était alors pratiquement invisible. La photo qui suit a été prise depuis la rue Hadley.


Elle s'est envolée à 10h28 vers le canal.

10h41 - 10h48: 2 faucons en vol puis côte à côte sur le toit

À 10h41 alors que j'attendais le bus pour rentrer j'ai remarqué les 2 faucons en vol ensemble au-dessus des restants de l'ancien échangeur. Un des faucons a foncé vers le complexe Dompark, immédiatement suivi par l'autre. Ce qui s'est passé ensuite n'est pas clair. Sur la vidéo ci-dessous, ralentie 8 fois, on voit que les 2 faucons se sont retrouvés tous les 2 deux pendant quelques instants au coin Est avant que l'un d'eux s'envole. Tentative d'accouplement?


Le faucon qui s'est envolé s'est posé sur le coin sud. L'autre faucon l'a rejoint quelques instants plus tard. Pendant près de 5 minutes les 2 faucons étaient côte à côte. Je ne me souviens pas les avoir entendus à ce moment-là.


Les 2 faucons se sont envolés à 10h50. En faisant le tour du bâtiment pour tenter de les retrouver j'ai croisé un autre observateur qui venait d'arriver. J'en ai profité pour rentrer chez moi.


Mâle non revu les 2 matins suivants

J'y suis retourné les 2 matins suivants aux heures où j'avais observé le couple mais je n'ai vu que Polly. Cependant le 26 mars Polly a émis de fortes vocalisations qui s'adressaient presque surement à un autre faucon pèlerin. Elle s'est envolée peu après.

25 mars 2019, 6h51 - 10h20

En marchant sur la rue de l'Église à 6h51 j'ai aperçu un faucon en vol qui se dirigeait vers l'arrière du complexe Dompark.  3 minutes plus tard j'ai constaté que Polly était couchée sur sa sortie d'air préférée. Dans la mesure où je n'ai entendu aucun cri ni vu aucun autre faucon par la suite, il est très probable que le faucon que j'avais vu en vol était Polly qui revenait d'une petite promenade. D'autant plus qu'elle a quitté à 7h08 pour une escapade d'environ 3 minutes. Elle a ensuite alterné coucher et perchage, en déployant à quelques reprises ses ailes. Puis à 9h26 elle s'est envolée vers le nord-est. Je ne l'ai plus revue.

26 mars 2019, 7h17 - 10h28

À mon arrivée Polly était couchée sur la sortie d'air à l'arrière de Dompark. Elle s'est redressée à 7h40 puis a volé sur la structure blanche à 7h49. Elle a ensuite alterné coucher et perchage jusqu'à 10h09, moment où elle s'est avancée sur le bord de la structure. À 10h18 elle a émis 2 séries de puissantes vocalisations avant de s'envoler à 10h20 dans approximativement la direction sud-ouest (sa trajectoire n'était pas droite).

De nombreuses questions

Cette observation d'un nouveau mâle puis l'échec à le revoir soulève plusieurs questions.

Qu'est-il arrivé à Algo?

Algo et Polly sont ensemble depuis leur naissance dans le nichoir de l'Université de Montréal en 2009. La présence d'un mâle sur le territoire d'Algo et le fait que Polly semble avoir accueilli favorablement ce mâle soulèvent de sérieuses questions sur le sort d'Algo.

À ma connaissance la dernière observation certaine d'Algo a été faite par Marcel Perez le 28 février qui a eu la chance d'observer Algo et Polly ensemble en fin d'après-midi à l'arrière de Dompark.

Fin février - début mars les structures qu'Algo utilisait pour dormir ont été rasées.  Le 1er mars à 18h12, alors que la noirceur était déjà bien installée (coucher du soleil à 17h41), c'est possiblement Algo que j'ai vu voler autour de ce qui restait de ces structures. Je n'ai malheureusement pas tenté de vérifier que Polly était encore à son perchoir de l'arrière de Dompark où je l'avais laissée à 17h31. Par la suite,  en raison du temps limité dont je disposais, j'ai décidé de ne pas tenter de découvrir le nouveau dortoir d'Algo et de me concentrer plutôt sur Polly.

Il est trop tôt à mon avis pour conclure qu'il est arrivé quelque chose à Algo. D'abord le temps d'observation à l'Échangeur Turcot est très réduit en raison des occupations professionnelles et autres des différents observateurs, par ailleurs peu nombreux. Il est aussi possible qu'Algo ait tout simplement cessé de fréquenter le secteur de l'Échangeur après la destruction de son dortoir.  La clé du mystère réside à mon avis dans le secteur fréquenté par Polly en cours de journée: si Algo ne s'y trouve pas, cela sera de mauvaise augure pour lui.

Pourquoi le nouveau mâle n'a-t-il pas été revu?

Le manque de temps d'observation pourrait expliquer qu'il n'ait pas été revu. Il est possible aussi qu'il fréquente Polly principalement à l'endroit où celle-ci passe la journée, et que sa visite à l'endroit où elle dort était exceptionnelle. Il a peut-être été chassé par Algo. Finalement il n'y a peut-être tout simplement pas eu affinité. Après tout, Polly parait en mauvaise santé (souvent couchée) et n'est plus très jeune (10 ans). Les fortes vocalisations entendues mardi s'adressaient alors peut-être à un autre mâle de passage au loin. Par contre s'il s'avérait que Polly cherchait activement un mâle, il faudrait probablement conclure que sa relation avec Algo est terminée.

Où Polly passe-t-elle le reste de la journée?

C'est à mon avis la question centrale.
 





vendredi 22 mars 2019

Le mystère des faucons pèlerins de Chabanel/Crémazie

Ces dernières semaines un couple de faucon pèlerin et un faucon pèlerin juvénile ont été vus séparément sur 2 édifices de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville (Montréal) situés à 2,5kms l'un de l'autre. Le premier édifice est le 555 Chabanel, le second est le 8485 Christophe Colomb (siège social de la CCQ: Commission de la Construction du Québec). Ces faucons sont-ils les mêmes? Et si oui, comment expliquer que ces faucons utilisent les mêmes édifices?

Voici une chronologie des observations les plus importantes (celles-ci sont décrites plus en détail dans les sections suivantes):
  • 11 février:  Goose McCormack signale voir régulièrement un et parfois 2 faucons pèlerins depuis son bureau de la rue Chabanel.
  • 27 février: un couple de faucon pèlerin est photographié sur le toit du 555 Chabanel.
  • 1er mars: Stéphane Guimond signale un faucon pèlerin juvénile ou un faucon gerfaut sur l'édifice de la CCQ.
  • 2 mars: un couple de faucon pèlerin est photographié sur l'édifice de la CCQ.
  • 17 mars: un faucon pèlerin juvénile est photographié sur le toit du 555 Chabanel.
Je suis bien entendu intéressé à prendre connaissance de toute observation passée ou à venir qui permettrait d'en apprendre plus sur ces faucons et possiblement sur leurs interactions.


Observations dans le secteur Chabanel

Observations régulières de 1, parfois 2 faucons pèlerins sur la rue Chabanel 

Le 11 février Goose McCormack écrit en commentaire d'une publication de Faucons de l'UdeM: " I have seen 2 visiting my office at 225 Chabanel. I see at least 1 a week." Ce message suggère que des faucons pèlerins fréquentaient régulièrement ce secteur durant l'hiver. 


Couple de faucon pèlerin au 555 Chabanel le 27 février

Suite au signalement de Goose McCormack, j'ai effectué plusieurs visites dans ce secteur. La chance m'a souri le mercredi 27 février. Quand je suis arrivé peu avant 13h à l'intersection Chabanel/Meilleur, j'ai entendu des cris puis un faucon s'est posé sur le toit du 555 Chabanel au coin Chabanel/Meilleur. Quelques instants plus tard j'ai réalisé qu'il en y avait un 2ième sur le même édifice, au coin Chabanel/Du Parc, apparemment une femelle. Ce 2ième faucon s'est envolé à 13h08 et après avoir volé un peu il est venu se poser près du premier. On les entendait communiquer. À 13h13 le 1er faucon s'est envolé, suivi 1 minute plus tard par l'autre faucon. Les 2 ont filé ensemble approximativement dans la direction de Sauvé/Acadie.


D'autres photos sont disponibles dans cette publication Facebook (voir aussi le rapport eBird). Malgré plusieurs tentatives dans les jours qui ont suivi, je n'ai plus réussi à voir le couple à cet endroit.

Faucon pèlerin juvénile au 555 Chabanel le 17 mars

Le 17 mars, dans une autre tentative d'observer à nouveau le couple du 27 février, j'étais posté au niveau de la gare Chabanel en face du 555 Chabanel dès 6h45. À 8h je remarque un oiseau sur le toit de cet édifice au coin Chabanel/Du Parc. L'oiseau s'est avéré être un faucon pèlerin juvénile. À 8h05 il a fait un aller-retour par la voie des airs entre le coin où je l'avais repéré et la façade qui donne sur la rue Meilleur avant de revenir se poser sur la façade de la rue Meilleur à 8h06. À 8h18 il s'est envolé et s'est reposé sur le coin Chabanel/Du Parc avant de quitter définitivement à 8h45 vers le sud.


Le juvénile ne semblait pas bagué:

D'autres photos sont disponibles dans cette publication Facebook et ce rapport eBird.


Observations près de l'intersection Christophe Colomb/Crémazie

Faucon pèlerin juvénile ou faucon gerfaut le 1er mars

Le 1er mars Stéphane Guimond  observe peu avant 11h un gros faucon en train de dévorer une proie sur l'immeuble de CCQ. Sa tête observé aux jumelles indique qu'il s'agit soit d'un jeune faucon pèlerin, soit d'un faucon gerfaut (dans un courriel privé il mentionne également la poitrine striée verticalement). Compte tenu de la possibilité qu'il pourrait s'agir d'un faucon gerfaut, Stéphane Guimond signale son observation sur la liste ornitho-qc. Malheureusement ce n'est que quelques heures plus tard que je lis le signalement. Je suis passé vers 14h30 dans ce secteur sans rien voir.

Couple de faucon pèlerin le 2 mars

J'y suis repassé le lendemain vers 13h45, et surprise: il y avait un couple de faucon pèlerin sur l'édifice! Je n'ai pu les photographier que pendant 10 minutes avant qu'ils quittent ensemble en direction approximativement du centre Claude Robillard.


Les pattes que j'ai pu voir n'étaient pas baguées.

D'autres photos sont disponibles sur cette publication Facebook ainsi que dans ce rapport eBird.

 

Autres observations

Ce n'est pas la première année que des faucons pèlerins sont observés au 555 Chabanel. Ma première observation d'un faucon pèlerin à cet endroit remonte au 11 mai 2017. Le faucon était alors perché sur l'un des 5 de l'enseigne sur la façade donnant sur la rue Meilleur. J'ai décidé de le surveiller pour voir où il irait ensuite. À ma grande surprise ce faucon a eu à 2 reprises la visite d'un autre faucon pèlerin. Lors de la première visite le faucon n'a semblé réaliser la présence d'un visiteur que lorsque ce dernier s'est envolé et a alors émis de fortes vocalises. Un peu plus de 1 heure plus tard un faucon vole droit vers l'enseigne avec l'intention évidente de se poser à côté du faucon perché mais il en est dissuadé par les fortes vocalises de ce dernier. Difficile de ne pas penser à une tentative de rapprochement d'un faucon pèlerin sur un autre faucon pèlerin réticent. C'est en tout cas l'hypothèse que j'avais privilégié dans cet article. 2 jours plus tard j'avais brièvement revu un faucon pèlerin en vol qui s'est éloigné dans l'axe de la rue Chabanel vers l'est.

J'ai à nouveau observé un faucon pèlerin sur l'enseigne du 555 Chabanel le 23 février 2018. Un peu plus tôt j'avais vu un oiseau de proie voler parallèlement à la Métropolitaine d'est vers l'ouest à la hauteur du boulevard Saint-Laurent. C'est cette observation qui m'avait amené à vérifier le 555 Chabanel.

En revanche pour l'immeuble de la CCQ au coin Crémazie/Christophe Colomb je n'avais connaissance d'aucune mention d'observation de faucon pèlerin jusqu'à cette année. Cet immeuble est relativement récent (fin de la construction en 2011).

Le 22 février 2019 un faucon pèlerin était observé en vol depuis une voiture roulant sur la Métropolitaine à la hauteur de Christophe Colomb  (source: rapport eBird + communication personnelle).

C'est également depuis sa voiture que Samuel Denault a observé le 2 février un faucon pèlerin en vol. L'endroit où a été fait cette observation est approximativement situé sur la droite joignant le 555 Chabanel à l'édifice de la CCQ (source: rapport eBird + communication personnelle).



Discussion

Compte tenu des observations passées de faucon pèlerin au 555 Chabanel, notamment celle du 11 mai 2017, il n'est pas très surprenant de voir un couple à cet endroit. Et dans la mesure où des déplacements avaient été observés dans l'axe de la Métropolitaine en direction de l'édifice de la CCQ, il est très probable que le couple observé à cet endroit est le même.

Le fait que le couple ait été observé sur l'édifice de la CCQ un jour après qu'un juvénile y ait été observé pourrait s'expliquer par exemple par le fait que le couple ait voulu marquer son territoire. 

Ce qui me parait un peu plus surprenant c'est l'observation d'un juvénile sur l'autre édifice également (celui du 555 Chabanel). La première explication qui vient en tête est que le couple et le juvénile pourraient être apparentés. Mais cela est peu probable puisque les juvéniles quittent le territoire parental (quoique cette règle a au moins 2 exceptions à Montréal: Polly et Eole).  Il se pourrait tout simplement que le 555 Chabanel soit un endroit intéressant pour les faucons pèlerins (par exemple pour guetter les proies) et qu'il ait attiré indépendamment les faucons. 

La possibilité que les 3 faucons soient en réalité 2 (i.e., que le juvénile est un des membres du couple) semble écartée par les photos.

La présence d'un couple pourrait signifier l'existence d'un nid dans le secteur. Mais si on se fie aux faucons pèlerins Éole et Eve qui nichent à l'Université de Montréal et qui ont passé une partie de l'hiver à l'église Saint-Jean Baptiste, le nid pourrait être n'importe où dans un rayon de 3,5kms autour des 2 édifices. Et Éole et Eve ne sont pas forcément de bons indicateurs: cette distance de 3,5kms pourrait donc être plus élevée.  










dimanche 10 mars 2019

Polly passe 3h30 sur la tour de l'Université de Montréal, confronte un faucon résident

Polly est la femelle faucon pèlerin qui nichait à l'Échangeur Turcot ces dernières années. Ce samedi 9 mars elle a passé 3h30 en plein cœur du territoire des faucons pèlerins Éole et Eve, visitant à au moins 5 reprises le nichoir (Polly était né à cet endroit en 2009). Lorsqu'un des faucons résidents est arrivé sur la tour, plutôt que de quitter la tour, elle a tenté à plusieurs reprises de s'emparer de la proie qu'il venait d'apporter.

Un grand merci à Sophie Lapierre qui agissait comme opérateur de la caméra de Faucons de l'UdeM et qui a rapidement identifié Polly lors de son premier passage au nichoir. Sans cette identification j'aurais probablement fini par conclure que le faucon était un des faucons résidents et j'aurais quitté sans  connaitre le dénouement de cette longue intrusion. Merci également à Eve Belisle pour  maintenir ses caméras, l'archivage des photos et la diffusion vidéo en opération.

10h19: accouplement d'Éole et Eve

Lorsque je suis arrivé sur place à 10h un faucon était visible à l'entrée du nichoir. Un coup d’œil à la caméra via mon iPhone m'a permis de voir un second faucon à gauche du nichoir. C'est là qu'a eu lieu un accouplement à 10h19. Faucons de l'UdeM a publié une vidéo Facebook, tandis que Danuta Borkowska publiait sur le forum BCAW une vidéo youtube. Sur ces 2 vidéos on voit la femelle s'envoler immédiatement après l'accouplement. L'accouplement était trop loin pour identifier les faucons mais les photos dans les heures qui précèdent montrent Éole et Eve (il y a d'ailleurs eu une rencontre dans le nichoir à 7h). Après l'accouplement les 2 faucons se sont envolés ensemble en direction du métro Côte-des-Neiges. Ce n'est pas la première fois que les faucons partent ensemble dans cette direction cette année et il faudra investiguer cette direction, à commencer par l'Oratoire Saint-Joseph (j'ai surveillé aux jumelles l'Oratoire Saint-Joseph après avoir perdu de vue les faucons et je n'ai vu aucun oiseau y accéder mais ils ont pu facilement déjouer cette courte surveillance).

11h03: arrivée de Polly

Après le départ d'Éole et d'Eve j'ai marché jusqu'au parking étagé pour tenter de les retrouver. Je suis retourné près de la tour à 10h56. À 11h03 je remarque un faucon en vol près de la tour, venant apparemment du cimetière. Quelques instants plus tard il s'est perché sur l'antenne la plus élevée de la tour. Ce perchoir peu souvent utilisé a tout de suite éveillé mes soupçons.




Son envol à 11h21 a semblé coïncider avec le passage à basse altitude d'un petit avion:


Elle a semblé se poser sur la façade "André-Aisenstadt" de la tour, je me suis donc déplacé dans cette direction.

11h24: première visite au nichoir et identification

Alors que je me déplaçais, j'ai vu du coin de l’œil un faucon se poser à gauche du nichoir et grimper sur celui-ci.  J'étais curieux de savoir qui était le faucon mais je n'avais pas grande attente. Le faucon sur l'antenne était peut-être bien un intrus mais qui s'était envolé en voyant venir Éole ou Eve. Ou bien il s'agissait d'Éole ou d'Eve dès le départ. Dans les 2 cas, les chances étaient grandes que le faucon dans le nichoir était soit Éole soit Eve. Mais en consultant le chat de la caméra j'ai vu en lettres capitales POLLY!

Sophie Lapierre a identifié Polly grâce à son unique bague à la patte droite mais surtout grâce à l'absence de griffes sur cette même patte, un problème connu de Polly.
Patte droite de Polly (crédit: fauconsudem.com)

Polly a quitté le nichoir à 11h32 mais est restée visible par la caméra jusqu'à 12h06 à gauche du nichoir. Après cela elle est passée sur l'autre façade. Des photos sont disponibles sur cette publication de Faucons de l'UdeM.


12h06 - 14h28: la longue attente

Polly partira-t-elle avant qu'Éole ou Eve revienne? Ou bien sera-t-elle chassée? J'ai du attendre plus de 2 heures pour obtenir la réponse. Polly est restée principalement perchée sur la facade André-Eisenstadt, avec quelques séquences de vol ainsi qu'une brève visite de la facade avant à 14h16. Elle a visité 1 fois le nichoir durant cette période de 13h12 à 13h21.



14h28 - 14h38: confrontation

À 14h28 je vois un faucon arriver depuis le cimetière, contourner la tour du côté Polytechnique puis arriver avec sa proie sur le plot blanc du milieu de la facade André-Eisenstadt, presque immédiatement en-dessous de l'endroit où se tenait Polly. La suite est montrée dans la vidéo ci-dessous.


À noter les cris d'alarmes, que j'ai entendu à plusieurs reprises durant cet incident. Jusqu'alors je croyais que les cris d'alarme n'étaient utilisés que lors de danger impliquant une autre espèce. On pouvait également entendre les traditionnelles vives vocalises.

Les 2 faucons ont disparu de l'autre côté de la tour de mon point de vue, i.e., du côté de la façade Polytechnique. À 14h30 un faucon a entamé une série de visites au nichoir en criant. Je pensais que c'était Éole ou Eve qui était choqué et furieux par rapport à ce qui venait de se passer mais à ma grande surprise Sophie Lapierre m'a informé qu'il s'agissait de nouveau de Polly.

Visite de Polly au nichoir après les escarmouches (crédit: fauconsudem.com)

Danuta Borkowska a publié la séquence complète de ces visites. À la fin de cette vidéo on voit Polly tourner du côté de la façade Polytechnique. C'est là que s'était réfugié l'autre faucon. Polly l'a délogé à 14h36. Le faucon est parti vers l'École Polytechnique où il a semblé se percher sur un toit. Avant que j'ai pu me rendre sur place, Polly s'est précipitée dans cette direction et j'ai entendu une nouvelle série de cris d'alarme. À 14h38 un faucon est revenu vers la tour mais je l'ai perdu de vue du côté avant. J'ai alors fait le tour du bâtiment de l'École Polytechnique pour tenter de retrouver l'autre faucon mais je n'ai rien vu.


15h57: Éole sur la tour

Lorsque je suis revenu près de la tour à 14h48, tout était calme et un tour de la tour ne m'a pas permis de voir de faucon. J'ai décidé de rester un moment au cas où il se passerait autre chose. Après une heure j'ai décidé de quitter. En me rendant à l'avant de la tour pour prendre le métro j'ai remarqué un faucon pèlerin sur le plot blanc le plus à droite de la façade "André-Eisenstadt". Il s'est étiré à plusieurs reprises, ce qui m'a permis de prendre cette photo où l'on voit qu'il est bagué à une patte pourvue de griffes, ce qui exclut Polly et Eve (Algo est exclu par une autre photo qui montre clairement que le faucon est bagué à la patte droite):

À noter qu'il était difficilement visible depuis l'endroit où je me tenais: il est donc possible qu'il était là depuis un moment. Il était toujours là quand j'ai quitté à 16h43.


Conclusions

La destruction de l'ancien échangeur Turcot ces 2 derniers mois pourrait potentiellement expliquer la présence de Polly à l'université de Montréal puisque c'est le secteur où elle réside actuellement. D'un autre côté ce n'est pas à l'Échangeur Turcot que Polly a tenté de nicher le printemps dernier mais à l'église River's Edge. Cette nidification avait échoué pour une raison inconnue. Algo et Polly ont-ils conclu que cet endroit ne convenait pas? À mon avis il est trop tôt pour tirer cette conclusion.

Avec une absence de plus de 4 heures des propriétaires, le site de l'Université de Montréal pouvait sembler inoccupé. Et pour un faucon pèlerin l'université de Montréal est certainement un des meilleurs endroits en ville. On ne peut donc certainement pas reprocher à Polly d'avoir un œil dessus.  Ce n'était d'ailleurs pas sa première visite: elle avait en effet visité le nichoir le 30 octobre 2018, tandis qu'un autre faucon intrus qui pourrait être son compagnon Algo a visité le nichoir le  14 janvier et le 10 février. L'absence de 4 heures d'Éole et d'Eve soulève aussi la question de ce que faisaient ces 2 faucons pendant ce temps.

L'interaction entre Polly et l'autre faucon pourrait s'expliquer par un quiproquo si cet autre faucon était Éole. En effet on est dans la période où les mâles offrent des proies aux femelles. En amenant sans le vouloir la proie juste sous Polly, celle-ci a pu croire que c'était pour elle. Si c'est le cas elle n'a surement pas compris pourquoi il a changé d'avis!

Quelle qu'en soit la raison,  pour la première fois à ma connaissance, Polly a pris l'initiative d'une interaction avec un faucon de l'UdeM sur le territoire de ceux-ci. Est-ce que c'était un incident isolé ou bien cela présage-t-il d'une autre période trouble dans l'histoire des faucons pèlerins de l'Université de Montréal. À suivre...





vendredi 18 janvier 2019

Démolition de l'autoroute 15 dans le secteur du canal Lachine - janvier/février 2019

La démolition de l'ancienne autoroute 15 dans le secteur du canal Lachine commencera en janvier 2019 et sera terminée en février. Cette portion de l'Échangeur Turcot constitue le cœur du territoire des faucons pèlerins Algo et Polly depuis 2011: elle contient en effet leurs anciens nids, leurs dortoirs actuels, des perchoirs et des garde-manger.

Cet article, qui sera mis à jour au fur et à mesure, a pour but de documenter dans ses grandes lignes les différentes étapes de ce démantèlement ainsi que le comportement des faucons. Les informations les plus récentes figureront en tête de l'article.

Sites d'intérêt:

 

Jeudi 7 mars 2019 (+ 8 et 9 mars)

Le 7 mars Christian Fritschi constate que la travée sud de la rue St-Patrick a été complètement démolie. Les faucons pèlerins ne peuvent désormais plus dormir sous une travée de l'ancien échangeur (les travées plus au sud sont construites différemment et ne permettent pas de se percher en-dessous). Le 8 mars en fin de journée, le dortoir du complexe Dompark était occupé par un faucon pèlerin.
8 mars: les 2 travées qui surplombaient la rue St-Patrick ont été entièrement démolies
La destruction complète des 3 travées utilisées comme dortoir par les faucons pèlerins  (celle du canal et les 2 de la rue St-Patrick) signifie essentiellement la fin de l'utilisation de l'ancien échangeur Turcot par les faucons pèlerins. La destruction complète de l'ancienne autoroute 15 prendra certainement encore quelques semaines mais cet article ne sera plus mis à jour. 

Signalons juste, pour terminer, un incident qui s'est produit le 9 mars. Ce jour-là,  Polly a passé 3h30 sur la tour de l'Université de Montréal, visité au moins 5 fois le nichoir et pour finir a tenté de dérober une proie à un des faucons pèlerins qui nichent à cet endroit! Pour plus de détails sur cette longue incursion de Polly dans un territoire qui n'est pas le sien je vous renvoie à cet article. Christian Fritschi a vérifié le dortoir de Dompark au coucher du soleil mais aucun faucon n'y était présent (Polly a depuis été revu à ce dortoir).

 

Dimanche 3 mars 2019

Sans grande surprise la travée nord de la rue St-Patrick a complètement disparu.

Vendredi 1 mars 2019

Il ne reste plus grand chose de la travée nord de la rue St-Patrick et le travail a également progressé sur la travée sud.

À 17h je trouve un faucon pèlerin à l'emplacement habituel à l'arrière de Dompark.
Il était toujours présent à 17h31, 10 minutes avant le coucher du soleil. À 18h12 un faucon pèlerin a effectué 2 passages au niveau de la travée sud de la rue St-Patrick. Je n'ai malheureusement pas pu voir s'il s'est perché sous cette travée. Si oui cela aurait signifié que le faucon a réagi à la destruction de son dortoir en se perchant quelques mètres plus loin dans la partie encore intacte de la travée.


Mercredi 27 février 2019

L'extrémité ouest de la travée sud de la rue Saint-Patrick - qui servait de dortoir aux faucons pèlerins -  a été entamée. Cette partie de la structure était intacte lundi 25 février à 17h30.
Un faucon pèlerin était toujours présent à 18h08 à l'arrière de l'ancienne usine. Lien.


Samedi 23 février 2019

À mon arrivée à 10h40 la travée au-dessus du canal avait entièrement été démolie et des machines s'attaquaient au pilier nord du canal. Parallèlement 2 autres machines situées sur la travée nord de la rue Saint-Patrick commençaient à démolir cette travée. Ces travaux, qui continuaient en fin d'après-midi, n'ont pas empêché les 2 faucons d'aller se percher sous la travée suivante. La vidéo ci-dessous montre  l'arrivée du 2ième faucon

Plus de détails sur mes observations..


Vendredi 22 février 2019

Il ne reste plus grand chose de la travée au-dessus du canal Lachine:
À 17h50 un faucon pèlerin a rejoint son perchoir habituel au-dessus de la rue Saint-Patrick tandis que l'autre semblait vouloir dormir à l'arrière du complexe Dompark. Lien.

 

Dimanche 17 février 2019

Dernier jour où l'on pouvait observer depuis la rue St-Patrick sous l'Échangeur.  Algo a rejoint son perchoir habituel sous la travée sud de la rue St-Patrick à 16h37 mais fait inhabituel il transportait une proie! Il a trouvé plus commode d'aller la manger sur la canalisation:
On entend très bien  sur la vidéo le bruit des travaux de démantèlement une travée et demi plus loin. La fermeture jusqu'à la mi-mars du tronçon de la rue Saint-Patrick sous l'Échangeur ouvre la voie au démantèlement des 2 travées qui surplombent la rue Saint-Patrick.

Christian Fritschi et Marcel Perez m'ont rejoint au début du repas d'Algo et ont pris de nombreuses photos

 

Samedi 16 février 2019

Reprise des travaux de démantèlement de la travée du canal. Du côté Ouest, la poutre qui abritait un perchoir utilisé à quelques reprises en fin de journée en décembre et en janvier a été détruite.  Du côté Est, les travaux étaient en cours en fin d'après-midi - début de soirée. À ma grande surprise, malgré le  bruit, un faucon était perché à son endroit habituel sous la travée Sud de la  rue St-Patrick dès 16h24. L'autre faucon s'est perché sur la grande cheminée du complexe Dompark à 16h43. Il y était encore lors de mon départ à 17h30.

 

Mardi 12 février 2019

À 16h05 un faucon pèlerin a survolé à basse altitude le canal avant de se poser brièvement sur un poteau électrique près de Muzo. À 16h19 j'ai revu un faucon en vol du côté de la travée sud de la rue St-Patrick; malheureusement je n'ai pas pu voir si le faucon a rejoint un perchoir sur la travée. La neige a débuté peu après.

Les responsables des travaux ont annoncé de nouvelles fermetures de voies de circulation:
  • Sans surprise, l'autoroute 15 sera de nouveau entièrement fermée pour le week-end du 16 et 17 février.
  • La fermeture du chemin de la Côte-Saint-Paul est prolongée jusqu'au début mars (il était question de la fin février jusqu'alors).
  • Le tronçon de la rue Saint-Patrick passant sous l'Échangeur sera fermé pendant presque un mois, du 18 février à la mi-mars (annonce).

 

Lundi 11 février 2019

Une image symbolique: Polly perchée sur l'extrémité ouest du pilier où se trouvaient ses nids (pilier sud du canal), avec au-dessus d'elle des cicatrices des travaux de démolition de dimanche.
 

La photo a été prise à 14h56. À 15h10 elle s'est envolée d'un vol décidé vers le sud-est. Les travaux de démantèlement de la travée au-dessus du canal n'avaient pas repris.

 

Dimanche 10 février 2019

Début des travaux de démantèlement de la travée au-dessus du canal. La veille à midi ces travaux n'avaient pas encore commencé. Voici un lien vers mes observations de ce dimanche.  Aussi visite d'un faucon pèlerin intrus près du nichoir de l'Université de Montréal qui est bagué de la même façon qu'Algo. Cette visite a eu lieu peu après midi alors que Polly était perchée à l'arrière du complexe Dompark. Malgré le vacarme de la démolition, un faucon pèlerin a rejoint son perchoir habituel sur la travée sud de la rue Saint-Patrick à 17h28.

Vendredi 8 février 2019

À 11h, la prochaine étape importante - à savoir le démantèlement de la travée au-dessus du canal Lachine - n'avait pas encore débuté. Un faucon pèlerin venait de quitter l'arrière du complexe Dompark.

Lundi 4 février 2019

La travée surplombant le chemin de Côte-Saint-Paul avait complètement disparu à 15h30. Le démantèlement du pilier nord de cette travée était en cours.

Week-end du 2 et 3 février 2019

Le démantèlement de la travée au-dessus du chemin de la Cote-Saint-Paul a continué à petite dose durant ces 2 jours, particulièrement en fin d'après-midi.

Durant les 2 fins d'après-midi Polly a visité la travée Nord de la rue St-Patrick (celle qui est adjacente à celle du canal, elle-même adjacente à la travée en train d'être détruite). Il se pourrait qu'elle dorme là. Samedi à 15h50 elle s'est envolée de la canalisation du pilier au centre de la rue St-Patrick et a volé droit vers la zone de démantèlement, à une altitude suffisamment basse pour être touchée par des débris. Par chance les travaux étaient interrompus à ce moment-là, possiblement pour déplacer les engins.

Aperçu en voiture du chantier, vidéo de Christian Fritschi (samedi 2 février)
Mes observations du samedi 2 février
Mes observations du dimanche 3 février.


Vendredi 1er février 2019

Quelque part entre mercredi 16h et vendredi 9h, l'opération de démantèlement a progressé vers le sud, avec le démantèlement d'une large partie de la travée surplombant le chemin de la Côte-Saint-Paul:
Situation au 1er février, 8h50
Polly était à l'arrière du complexe Dompark à 9h. Et à 17h04 le perchoir au-dessus de la rue St-Patrick était occupé par un faucon. Plus de détails.


Mardi 29 janvier 2019

Une pelle-mécanique a démoli les garde-fou de la travée qui surplombe le chemin de Côte-Saint-Paul. Il ne semble pas y avoir eu beaucoup d'autres activités aujourd'hui.

D'importantes fermetures sont prévues pour les prochaines heures: par exemple l'intersection de la rue Notre-Dame et du boulevard Monk sera fermée du matin du 30 janvier au 6 février; la portion de la rue Notre-Dame passant sous l'échangeur restera fermée elle jusqu'au 18 février (source). Des sections de l'autoroute 15 seront également fermées durant le prochain week-end, dont une fermeture qui commencera dès vendredi matin.  Ces fermetures sont motivées par la destruction des structures au niveau de la rue Notre-Dame, donc relativement loin des du cœur du territoire des faucons pèlerins. Reste à voir s'il n'y aura pas aussi d'autres travaux en parallèle, notamment au niveau du canal.

D'après le bulletin électronique de janvier 2019 "Au terme du printemps 2019, ce sont 97 % des anciennes structures de l'échangeur Turcot qui auront été démantelées".


Lundi 28 janvier 2019

Tel qu'annoncé, la portion de la rue Saint-Patrick qui passe sous l'échangeur ainsi que la piste cyclable (incluant le pont) étaient fermés ce matin. Une pelle-mécanique a été introduite dans le canal (apparemment pour égaliser le matelas de neige qui avait été soufflé dans le canal) alors que sur l'autoroute un camion-grue procédait à l’enlèvement de poutres métalliques. À 16h aucun travail de pilonnage n'avait cependant commencé au sud de Côte-Saint-Paul.

Polly a été longuement présente à l'arrière du complexe Dompark, allongée une partie du temps. Je l'ai repérée à 9h25, elle était encore là quand j'ai quitté à 12h07, elle était toujours là quand je suis revenu à 14h40 et finalement elle s'est envolée à 15h21. À 10h13 elle a fortement vocalisé et s'est envolée pour se reposer quelques mètres plus loin sur la cage d'escalier blanche. À 10h46 elle est partie après un gros oiseau, possiblement un pigeon, mais est revenue presque aussitôt.
Polly couchée sur une sortie d'air
Plus de détails sur mes observations. Photos de Marcel Perez; photos de Christian Fritschi.
 

Week-end du 26 et 27 janvier 2019

Un gros travail de démolition a été effectué ce week-end au nord du canal Lachine en profitant de la fermeture partielle de la nouvelle autoroute 15 durant le week-end.
Par ailleurs vers 13h30 ce dimanche 27 janvier, une pelle mécanique a démoli une petite partie de la travée passant au-dessus du chemin Côte-Saint-Paul. Un geste plutôt symbolique puisqu'il s'agissait uniquement d'arracher les canalisations mais qui pourrait présager une prochaine démolition.
À moins d'un nouveau report la rue Saint-Patrick devrait être fermée lundi et mardi. Le site du projet Turcot annonce d'ores et déjà une autre fermeture de cette rue, cette fois de plusieurs semaines, vers la mi-février.

Situation au 27 janvier à 15h54

À 16h12 dimanche depuis la rue Saint-Patrick j'ai vu Algo arriver du sud-est (il suivait l'autoroute) et venir se percher à son endroit habituel sur la travée qui surplombe la rue Saint-Patrick. Il y était toujours à 17h20.

Algo au-dessus de la rue St-Patrick à 15h59 le 27 janvier
Lien vers les observations de Marcel Perez du 26 janvier; lien vers mes observations du 27 janvier.

 

Vendredi 25 janvier 2019

La fermeture de la rue Saint-Patrick a été à nouveau reportée, cette fois au 27 janvier. En fin d'après-midi Polly a mangé sur le pilier sud du canal puis un faucon a rejoint la travée de la rue St-Patrick.



Mardi 22 janvier 2019

D'après le site du projet Turcot, la fermeture de la rue St-Patrick qui aurait du se faire ce mardi soir à 22h a été reportée de 48h pour des raisons opérationnelles. Les 2 faucons ont choisi de dormir à la verticale de l'endroit qui aurait du être fermé. Détails.


Samedi 19 et dimanche 20 janvier 2019

Ce dimanche, une travée de la bretelle A20Est vers A15Sud de l'ancien échangeur est totalement détruite et les 2 travées plus au sud ont été attaquées. La bretelle plus à l'Est a également été commencée à être détruite. À noter qu'il n'y a pas eu de travaux dimanche en raison de la tempête.
Situation au dimanche 20 janvier 2019

Les travées au-dessus de la rue St-Patrick et au-dessus du canal ont été utilisées par les faucons les 2 fins d'après-midi. Fait nouveau, une travée surplombant la rue St-Patrick a été utilisée par un faucon (apparemment Algo) pour manger le samedi 19 janvier de 16h19 à 16h49:

Algo était de nouveau en train de manger le lendemain de 15h50 à 16h09 mais cette fois à l'endroit habituel sur le pilier nord du canal (les canons à neige qui remplissaient le canal de neige n'étaient pas en fonction contrairement à la veille). Polly était également présente sur ce pilier, sur le grillage de l'extrémité ouest. À 16h38, elle s'est posée brièvement à l'endroit où Algo avait mangé. À 16h44 je l'ai vue poursuivre un pigeon au-dessus de la rue de l'Église. Détails de mes observations du 19 janvier; détails de mes observations du 20 janvier.

Vendredi 18 janvier 2019

Les travaux de démantèlement - qui étaient stoppés depuis le 12 janvier - ont manifestement repris au nord du canal depuis ma dernière visite le 15 janvier.
Une section de la bretelle A20Est vers A15Sud a été démantelée

Entre 16h10 et 16h30 les 2 faucons pèlerins ont rejoint 2 travées voisines au-dessus de la rue St-Patrick
Photo prise à 16h31
Un faucon pèlerin était perché sur la cheminée de l'ancienne usine de 14h45 à 16h10, plus de détails ici.

Ce 18 janvier, plusieurs avis de fermeture ont été publiés sur le site de l'Échangeur Turcot, tous motivés par la destruction de l'autoroute 15:


Mardi 15 janvier 2019

Un concours de circonstance particulièrement favorable m'amène à observer  Polly en matinée sur 2 nouveaux perchoirs situés à 1km et plus de l'Échangeur Turcot: l'église Saint-Zotique puis l'usine Canada Malting.
Polly sur un toit de l'usine Canada Malting, 11h34
Entre 2 visites à la Canada Malting, elle est allée se percher successivement sur 2 lampadaires de l'autoroute 15, de part et d'autre de la zone de travaux. Pour plus de détails sur l'observation de Polly à ces différents endroits, voir cet article

De 15h11 à 18h15 Marcel Perez n'a pu observer aucun faucon dans le secteur. La veille j'avais également échoué à observer les faucons en fin d'après-midi; en revanche pendant plus de 20 minutes  j'avais pu observer un grand corbeau explorer minutieusement la partie de l'Échangeur qui avait commencé à être démolie.

Dimanche 13 janvier 2019

A 9h du matin je retrouve Algo au même endroit où j'avais laissé un faucon pèlerin la veille à 16h55, contre la structure d'une cage d'escalier à l'arrière du complexe Dompark. Il est possible qu'il ait passé la nuit là. Un faucon était toujours présent à cet endroit à 10h38. Plus de détails ici.

À 16h34, Marcel Perez observe et photographie les 2 faucons pèlerins sur un poteau en face de Muzo. Algo s'est envolé vers 16h41 en direction de l'ancienne usine "et dans le même temps, Polly allait visiter sans s’y arrêter, deux des garde-manger des piliers nord de la Côte-St-Paul" (donc dans le secteur des démolitions). Marcel Perez est allé vérifier l'arrière du complexe Dompark sans succès, ce qui suggère que si Algo a effectivement dormi là la nuit précédente, ce n'était plus le cas pour cette nuit-là. Détails des observations de Marcel Perez.

Samedi 12 janvier 2019

Début du démantèlement de la bretelle A20Est vers A15Sud de l'ancien échangeur juste au nord du canal à l'aide de 2 pelles mécaniques situées sur l'autoroute:


Débris (photo prise le lendemain)


Quelque part entre le 8 et le 10 janvier 2019

Début des travaux préparatoires pour le démantèlement de l'autoroute 15 juste au nord du canal: le chemin de la Côte-Saint-Paul est fermée à la circulation automobile et une couche de terre est déposée sur une partie de cette rue, voir les photos prises le 10 janvier par Marcel Perez.

Le 11 janvier des travaux qui semblaient être de sciage de béton étaient en cours en fin d'après-midi sur l'autoroute. Ce secteur de l'Échangeur Turcot abrite des garde-manger et est possiblement utilisé occasionnellement comme dortoir par les faucons. Un faucon pèlerin observé le matin seulement à l'arrière du complexe Dompark.

 

Mardi 8 janvier 2019

Un faucon pèlerin intrus qui pourrait être Algo visite le nichoir de l'Université de Montréal après le coucher du soleil.

 

Lundi 7 janvier 2019

Premier jour de la fermeture de la portion du chemin Côte-Saint-Paul passant sous l'Échangeur et ce jusqu'à février. En fin d'après-midi cette portion n'était fermée qu'à la circulation automobile.

À 15h47 un faucon pèlerin est allé se percher sur une travée au-dessus du canal Lachine où il était encore quand j'ai quitté à 16h08. Fin décembre une série d'observations avait suggéré que les faucons utilisaient ces endroits pour dormir.
Faucon pèlerin discernable sur une travée au-dessus du canal Lachine

18 décembre 2018

En réponse à ma demande de précision, le ministère des transports m'informe que "selon la planification actuelle, les travaux de démantèlement dans les deux secteurs mentionnés seront entrepris dès la mi-janvier 2019 et devraient être terminés en février".  Ma question portait sur les secteurs de l'Échangeur au-dessus du canal Lachine et au-dessus de la rue St-Patrick (de mémoire, j'avais distingué ces 2 secteurs) ainsi que sur le secteur de l'Échangeur compris entre la rue Notre-Dame et le canal Lachine. En raison de l’ambiguïté sur les secteurs concernés et par excès de prudence, je n'avais mentionné que le démantèlement dans les secteurs du canal Lachine et de la rue Saint-Patrick dans cet article.

 

5 décembre 2018

Un document publié par le ministère des transports inclut la portion de l'Échangeur Turcot située au-dessus du canal Lachine et de la rue Saint-Patrick dans le secteur qui sera démantelé d'ici au printemps 2019.